*Leavin'.

Publié le par the-pursuit-of-hapiness.over-blog.com

- Partir sans se retourner est toujours très dur, 

Quand on sait que l'on parlera d'eux en tant que souvenirs.

Leurs douces voix se transforment pas à pas en murmures,
Et arrivent les nombreuses questions concernant l'avenir.
Trouvera-t-on facilement nos marques et repères,
Sur ces terres inconnues où nous allons vivre?
Le passé laisse en nous un tendre goût amer,
Et surviennent ces instants que l'on aimerait revivre:

Ces moments de bonheur ne semblent être qu'illusion,
Alors nous quittons à regret cette agréable magie.
Arrivera le jour où nos sentiments changeront,
Où notre amertume laissera place à la nostalgie.*
 
¤ MiNσ.   


darkness.jpg 

Publié dans Dakar

Commenter cet article

Chonchon 19/09/2012 21:22

C'est l'instinct de survie qui pousse à s'adapter à tout.
Comme tu le dis joliment, parfois les souvenirs deviennent nostalgie, parfois ils encombrent juste la mémoire... des souvenirs, on en tricote tous les jours avec les émotions les plus vives... je
ne doute pas que tu as déjà eu quelques réponses à tes questions depuis ces rimes, belles et fortes.

Michaëla 22/08/2012 21:58

♥♥♥♥♥♥♥♥
toujours aussi agréable à lire avec un soupçon de tristesse omniprésent dans les textes, c'est voulu ? À chaque fois que je viens lire le nouvel article je suis touchée mais il me reste aussi
constamment un brin de mélancolie !!!

the-pursuit-of-hapiness.over-blog.com 23/08/2012 11:15



Bien sûr que c'est voulu, et encore, parfois je ne m'en rend pas compte. Je danse avec les "maux" et le brin de mélancolie que tu retrouves dans mes textes est sûrement ma vision des choses.
Après tout, même le plus grand des bonheurs est imparfait. ♥(;