*Game Lover.

Publié le par the-pursuit-of-hapiness.over-blog.com

- C'est que moi, j'ai fini par m'habituer à t'avoir à mes côtés. Tu étais le sourire sur mon visage, l'auteur de ces nombreuses pages représentant notre histoire, depuis notre tout premier regard. Tu écrivais jour et nuit ce qu'on disait être une vie, notre vie. Je m'étais habituée au son que ton crayon effectuait sur le papier, m'étais faite à l'idée qu'un jour, je découvrirais ce roman enfin terminé. Mais est venu le jour ou ta plume, tu n'as plus su guider. On a bouffé le bitume, on a commencé à s'éloigner.  J'avais mal comme jamais, et toi, l'inspiration tu t'étais mis à chercher. Tu t'es dirigé ailleurs, moi, j'en souffre encore d'ailleurs. Tu as réinitialisé ta mémoire, alors que dedans, se trouvait notre histoire. T'as effacé toutes les lettres, les a faites disparaître en un coup de gomme. C'est pas c'que j'appelle être un Homme. Désormais toi, tu continue à avancer alors que moi, je suis restée là où tout s'est terminé. Le problème, c'est que je m'étais habituée à c'que tu m'fasse rigoler. Le problème, c'est que malgré tout, je continue à t'aimer.*


¤ MiNσ.



tears-copie.jpg 

Publié dans Au quotidien

Commenter cet article

Elyse 19/09/2012 22:55

Salut petite blogeuse ? Ce texte est de toi ? Juste une merveille ! Magnifiquement merveilleux et la "rupture" est si bien tournée !

the-pursuit-of-hapiness.over-blog.com 27/09/2012 17:04



Il est bien de moi Elyse! Merci beaucoup, ça fait plaisir! 
Bisous (: 



Chonchon 19/09/2012 21:29

On continue d'aimer, oui... longtemps encore, jusqu'à ce que les larmes disparaissent. Le temps seul est un allié. Il n'efface rien, il estompe seulement.

Geneviève 11/06/2012 18:42

j'aime bien ton commentaire et tes jeux de mots ou de maux ?
toujours d'aussi belles photos, bravo ma belle
bonne fin de trimestre
bisous

the-pursuit-of-hapiness.over-blog.com 11/06/2012 19:04



Mots, ou maux, tout dépend des ressentis de la personne lisant mes "maux".
Mille fois merci Geneviève, décidément, vos commentaires me font toujours sourire.
Bisous!